Présentation de Seinormigr

Présentation générale

Créée en 2007 sur l’initiative du Président de la Fédération de la Seine-Maritime pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, l’association migrateurs SEINORMIGR regroupe par adhésion les Fédérations départementales présentes sur le bassin Seine-Normandie afin de créer une seule et même continuité dans le suivi et la gestion des populations de poissons migrateurs présentes ou en phase de recolonisation de ces cours d’eau. L’association a vu arriver ses premiers salariés en 2009, au nombre de 4 aujourd’hui, un responsable technique et trois chargés d’études. Inscrite au Plan de Gestion des Poissons Migrateurs du bassin Seine-Normandie depuis 2011, elle y siège en tant qu’invité permanent.

Après 5 années d’exercice, SEINORMIGR obtient en 2012 son agrément sur la région Haute-Normandie en qualité d’association de protection de l’environnement par arrêté préfectoral du 13 décembre 2012 (renouvellé en 2017). De plus, compte-tenu du nombre de ses adhérents au travers les associations qu'elle fédère et de l'activité qu'elle exerce sur l'ensemble de la Normandie, l'association est habilitée depuis 2013 pour prendre part aux débats environnementaux se déroulant dans le cadre des instances consultatives régionales (cf. arrêté N°SGAR / 18-002 - renouvellé en 2018). 

1. Contribuer à la connaissance, l’évaluation et au suivi des populations piscicoles amphihalines sur le bassin Seine-Normandie et la région Normandie.

2. Favoriser la valorisation et la gestion des grands migrateurs, notamment avec un porter à connaissance technique et scientifique qui soit visible et accessible en veillant au développement durable des pratiques halieutiques.

3. Participer et s’investir techniquement et/ou financièrement dans les projets de restauration des axes de circulation et des habitats de reproduction et de développement des poissons migrateurs en vue d’assurer leur sauvegarde et la recolonisation des cours d’eau.

4. Assister les maîtres d’ouvrages et les services instructeurs en matière technique et administrative dans tous les projets contribuant à l’accomplissement du cycle biologique des grands migrateurs.

5. Mener ou coordonner des études ou publications spécifiques en concertation avec les différents gestionnaires et pouvoir publics en appui aux décisions politiques locales de l’eau afin de démontrer le bénéfice de l’action à consentir à toutes les échelles des cours d’eau.

6. Participer à la définition et la mise en œuvre des objectifs de restauration des populations de poissons migrateurs au sein du CO.GE.PO.MI. et de son PLA.GE.PO.MI. en collaboration étroite avec le secrétariat technique (DRIEE Île de France, Délégation de bassin) et les établissements publics de l’Etat (DREAL, AFB, Agence de l’Eau, DDTM, …).

7. Développer une large communication de synthèse des productions basées sur des données d’expertises, notamment à l’aide de mise à disposition d’outils de communication à différentes échelles des besoins qu’ils soient locaux, régionaux ou de bassins (publications de synthèse et d’évaluation de cours d’eau, tableaux de bord régionaux et de bassins, etc.).

 

De plus en lien avec les 5 axes stratégiques du plan de gestion des poissons migrateurs (PLA.GE.PO.MI.), SEINORMIGR intervient directement sur trois d’entre eux ;

• Reconquérir les axes de migrations

• Renforcer la connaissance des migrateurs

• Protéger et restaurer les habitats de production

Le territoire de SEINORMIGR s’étend sur une superficie totale de 89 130 km², englobant près de 44 000 km de cours d’eau, composé d’une très grande partie du bassin versant de la Seine et de ceux des fleuves côtiers Normands. Il regroupe par adhésion 17 Fédérations Départementales pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (FDAAPPMA) :

- L’Aisne (02)

- L’Aube (10)

- Le Calvados (14)

- L’Eure (27)

- L’Eure-et-Loir (28)

- La Manche (50)

- La Marne (51)

- La Haute-Marne (52)

- L’Oise (60)

- L’interdépartementale de Paris (75, 92, 93, 94)

- La Seine-Maritime (76)

- La Seine-et-Marne (77)

- Les Yvelines (78)

- La Somme (80)

- L’Yonne (89)

- L’Essonne (91)

- Le Val D’Oise (95).

Au niveau national, neuf associations migrateurs existent et couvrent la quasi-totalité du territoire métropolitain.

BGM : www.observatoire-poissons-migrateurs-bretagne.fr

LOGRAMI : www.logrami.fr

MRM : www.migrateursrhonemediterranee.org

MIGRADOUR : www.migradour.com

NGM : normandiegrandsmigrateurs.fr

SAUMON RHIN : www.saumon-rhin.com

MIGADO : www.migado.fr

MIGAPI : Pas de site

SEINORMIGR représente plus de 192 000 pêcheurs à travers 17 fédérations départementales pour la pêche et la protection des milieux aquatiques.

Elle est dirigée par un conseil d’administration de 17 membres, issus des fédérations adhérentes. Le bureau est composé de 4 membres décisionnaires : un président, un trésorier, un secrétaire et un vice-président.

  • Président : Daniel HANCHARD, président de la FDAAPPMA de la Seine-Maritime
  • Vice-Président : Pierre RAGOT, Vice-président de la FDAAPPMA de l’Aube
  • Secrétaire : Serge GIBOULET, Président de la FDAAPPMA de l’Essonne
  • Trésorier : Jack JEANNOT, Président de la FDAAPPMA des Yvelines

L’équipe technique est composée de 4 salariés permanents :

  • Geoffroy GAROT, Responsable technique
  • Bruno MARTIN, Chargé d’études
  • Florian DESHAYES, Chargé d’études
  • Sébastien GRALL, Chargé d’études

L’association accueille tous les ans au moins un stagiaire en fin de cursus universitaire et embauche régulièrement des personnes sur des contrats courts pour des missions spécifiques.