Actualités

Enquête sur la valeur culturelle de la pêche de loisir des poissons migrateurs amphihalins

De nos jours, pêcher saumon, anguille, alose ou encore lamproie peut être considéré comme un privilège. Leurs populations se sont effondrées sous l’impact des pressions humaines. De nombreux efforts sont réalisés pour améliorer la gestion de ces populations, notamment face aux perspectives du changement climatique, ce qui montre une certaine valeur culturelle que l’Homme leur associe, y compris à travers la pêche de loisir.

Evaluer et valoriser les services écosystémiques (ex : revenus, alimentation, loisirs) fournis par les espèces migratrices amphihalines (migrant entre la mer et la rivière pour leur croissance et leur reproduction), c’est l’objectif de DiadES (https://diades.eu), un projet financé par le programme européen INTERREG Espace Atlantique ; sur 9 cas d’études en Europe, parmi lesquels, le bassin versant de la Loire et le bassin de la baie du Mont-Saint-Michel (Couesnon, Frémur, Sée, Sélune).

Afin d’évaluer la valeur culturelle de la pêche de loisir des poissons migrateurs amphihalins, l’équipe de DiadES lance une enquête et donne, à chacun, en tant que pêcheur, l’occasion de contribuer à l'élaboration des futures politiques de gestion des poissons migrateurs amphihalins.

Jusqu’au 15 juin, répondez à cette enquête pour mieux connaître la valeur culturelle que vous accordez à la pêche de loisir des poissons migrateurs amphihalins : 

https://forms.gle/hTGAxa8Dz7tjYHcYA

Enquête sur la valeur culturelle de la pêche de loisir des poissons migrateurs amphihalins

Lire la suite


Association

Créée en 2007 sur l’initiative du Président de la Fédération de la Seine-Maritime pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, l’association migrateurs SEINORMIGR regroupe par adhésion les Fédérations départementales présentes sur le bassin Seine-Normandie afin de créer une seule et même continuité dans le suivi et la gestion des populations de poissons migrateurs présentes ou en phase de recolonisation de ces cours d’eau. 

Plus d'infos

 


Espèces

SEINORMIGR suit sept espèces de poissons migrateurs amphihalins sur son territoire. Le saumon atlantique, la truite de mer, les aloses et les lamproies sont anadromes, ils se reproduisent en rivières et grossissent en mer. L’anguille quant-à-elle réalise le cycle inverse, elle naît en mer et vient grossir dans nos rivières, elle est donc catadrome.



Outils

Les poissons migrateurs amphihalins peuvent s’avérer être des organismes difficiles à suivre et à inventorier, d’une part car ils ne partagent pas le même milieu de vie que nous et d’une autre car ils se déplacent sur des grandes distances durant leur cycle de vie. Pour cela, de nombreuses techniques ont été développées et sont employées pour pouvoir les suivre efficacement.

 


Medias

/fr/rapports-scientifiques-d8d6


Tableaux de bord

Rubrique en construction